C’est dans le parc (devenu arboretum) du château de Septmonts, ancienne résidence des évêques de Soissons, dont une partie a été prise en charge pour sa sauvegarde et la mise en valeur du site en général par l'"Association des amis de Septmonts" que nous avons découvert, au cours d’une de nos promenades le 1er juin 2008, ces nouveaux arbres remarquables :

un platane feuilles dErable

"Plaranus x acerifolia – platanacées – Hybride de platanus orientalis et platanus occidentalis", situé sur le talus à gauche en arrivant

un platane dOrient

"platanus orientalis – platanacées – Iran – Asie Mineure et Balkans", situé près du Donjon

un htre pourpre

assez présent en Europe, ce n'est qu'une variété de hêtre, il se distingue principalement par la couleur de son feuillage. Il peut vivre plusieurs siècles durant, son fruit (faîne ou fêne) n'apparait que sur des sujets âgés de plus de 60 ans.

un sophora du Japon

Cet arbre dont la signification  veut dire "arbre à miel"  en arabe provient de Chine et non du Japon comme son nom pourrait le supposer. Il se caractérise par une épaisse frondaison sombre constituée de millions de petites feuilles pennées qui jaunissent seulement en novembre avant de tomber et se renouveler à chaque printemps. Les fleurs ont une corolle papilionacée. Il peut atteindre des proportions majestueuses. Il fut introduit en Europe au 18ème siècle et est fort connu en Asie comme l'"arbre des pagodes".

un ginkgo biloba

Originaire de la Chine et du Japon c’était un arbre sacré que l’on plantait près des temples et c’est vers 1730 qu’il a été introduit en Europe et en 1788 importé en France en 5 exemplaires, par un botaniste, M. de Pétigny, qui les acheta à l'époque au prix exorbitant de 40 écus chacun, d’où le nom : « d’Arbre aux quarante écus », nom qui peut aussi s'expliquer par l’aspect de ses feuilles, fendues en deux lobes, qui deviennent jaunes dorées à l’automne et forment comme un tapis d’or à ses pieds.

En Bretagne, dans la propriété familaile qui fut celle de mes grands-parents, il en existe trois exemplaires... ramenés de Chine par un de mes oncles.

Nous n’avions malheureusement pas pris nos instruments de mesure et ne pouvons donc vous donner ici d’autres de données dendrologiques autres que la retranscription des panneaux les décrivant sur place. Nous nous en excusons auprès de vous. C’est ce manque d’informations qui ne nous a pas permis de mettre en ligne plus rapidement cet objet de notre découverte, nous essayerons, par la suite, de pallier ce manque.

Nous tenons à reporter ici les notifications faites sur certains panneaux qui méritent toute notre attention concernant ce site.

A l’entrée du parc-arboretum

"Vous êtes au bord des anciennes douves du château. A cet endroit se situait un pont qui permettait de se rendre dans ce qui était alors les « jardins, vignes et garennes » des évêques propriétaires du château.
Cette présence singulière d’un pont sur les douves traduit la curieuse alliance des fonctions défensives et résidentielle qui caractérise le château de Septmonts.
Vous entrez aujourd’hui dans un parc de 4,5 ha aménagé pour la promenade.
Ce parc comporte un verger de 50 pommiers, un arboretum de plus de cent espèces venant de tous les continents.
Chaque année, les enfants de la commune âgés de sept ans plantent et parrainent de nouveaux arbres pour que vive cet arboretum.
Le Conseil Municipal a confié l’aménagement et la mise en valeur de ce parc à une équipe de personnes bénéficiant d’un Contrat Emploi Solidarité d’octobre 1996 à octobre 2000. Respectez leur travail, respectez la nature, bonne promenade.

L’association des amis de Septmonts

Crée en Février xxxx pour la sauvegarde du château et du site.
Membre du rempart
Dans ce domaine laissé à l’abandon jusqu’à son acquisition par notre commune en 1978, nous avons grâce à vos dons et à un travail bénévole entrepris les travaux suivants, et participation des M.H :
1.    Fermeture de toutes les portes et fenêtres
2.    Pose et entretien des parquets
3.    Réfection de toutes les marches du Donjon et cave
4.    Pose parapet accès au 4ème étage des latrines
5.    Construction d’une terrasse accessible et grille, table d’orientation
6.    Réfection de la tourelle et pose d’un paratonnerre
7.    Restauration de St Jean des Vignes qui était au cimetière, ramené les statues des 4 saisons
8.    Restauration tourelle
9.    Rejointement extérieur de la totalité du Donjon
10.    Restauration complète, charpente et couverture, portes et fenêtres Tourelle « Logis Renaissance »
11.    Electrification du Donjon et salle « saint Louis »
12.    Elagage des arbres, suppression des souches, nettoyage du parc et cour
Travaux en cours
1.    Sauvetage des ruines du Logis renaissance Rempart. Ecoles. Entreprises
2.    Refaire canalisation de vidange des eaux des douves
3.    Aménagement de la salle Saint louis pour l’accueil
4.    Rejointement mur salle Saint louis et étanchéité au dessus
5.    Réfection mur des douves et remise à niveau terre autour de la salle Saint Louis
Reste beaucoup à faire, votre concours nous sera précieux"